J’ai besoin ou j’ai envie ? Comment faire la différence ?

On lit souvent qu’il faut faire la différence entre un besoin et une envie ?

Mais comment faire pour savoir si j’ai besoin de cette nouvelle de chaussure ou si j’ai envie de cette nouvelle paire de chaussure ?

On parle de surconsommation, on lit des articles culpabilisant sur le fait d’acheter des articles inutiles, futiles et de participer ainsi à la pollution de la terre !

Oui, c’est vrai!

Surconsommer, c’est acheter des articles dont nous n’avons pas besoin.

Mais qu’est ce qu’un besoin, une envie ?

Selon le dictionnaire larousse, un besoin est une chose considérée comme nécessaire à l’existence, à la vie organique (manger, dormir,..) Une envie est un besoin organique soudain de quelque chose qui peut être lié à la privation de ce besoin

Comment faire le tri entre besoin et envie ?

Il faut poser son esprit, prendre le temps de la réflexion de l’achat et d’autant plus si cet achat est important comme une voiture, une maison..

Plus la somme d’argent dépensée sera importante, plus le temps de la réflexion sera important et structuré.

Structuré ??

C’est prendre une feuille de papier pour y déposer les points importants de cet achat.

Evidemment, on ne le fera pas forcément pour une paire de chaussure !

Faire un tableau points positifs – points négatifs ou encore, comme je suis en train de le faire pour moi en ce moment, ce dont j’ai absolument besoin pour mon épanouissement et ce que je refuse tout net. J’ai même ajouté une 3ème colonne : les choses sur lesquelles je peux faire des concessions.

Je travaille ainsi pour l’achat de ma future maison. Je sais donc exactement ce que je veux. Cela me permet d’être plus efficace dans mes recherches, de gagner du temps.

Achat compulsif…je culpabilise !

Si vous avez de temps en temps des achats compulsifs, si vous avez craqué pour ce joli sac à main qui vous fait de l’oeil (bin oui parfois on peut se faire draguer par un sac à main ), ne culpabilisez pas !

Cherchez à comprendre ce que cet achat a nourri en vous ! Il y avait un vide que ce sac à main est venu comblé temporairement.

Temporairement car il va revenir, cet achat compulsif ! Il va peut être revenir plus souvent et plus fort.

Pour éviter que ce phénomène ne prenne trop d’ampleur, posez vous et réfléchissez honnètement à cet achat ! Besoin ou envie ? Est-il vraiement utile ?

Comment sortir de l’achat compulsif ?

Un suivi psy est parfois nécessaire quand la situation est trop dégradée.

Dans la plupart des cas, un travail sur soi en profondeur suffit à retrouver une sérénité dans ses achats.

Méditation, reiki, coaching avec des solutions positives peuvent vous aider à atteindre votre objectif !

La seule condition nécessaire à votre réussite est d’être parfaitement honnète avec vous même !

Même les passionnées de mode (et je suis certaine que beaucoup d’entre vous se cachent derrière cette excuse) ont à travailler sur elle !

Quoi de plus bon qu’une journée shopping ( à part une tarte aux fraises biensur! ) l’on a pris du temps pour soi et se faire plaisir !

La vie est ne vaut d’être vécue que si des plaisirs jalonnent son parcours.

Des plaisirs ! Et non pas qu’un seul plaisir, celui d’acheter !

Il y a tant de petits plaisirs dans notre journée qui valent bien plus que ce sac à main dont j’ai pas besoin (car ce serai le 14ème de ma collection)

Apprenez à lire, à sentir, à voir, à ressentir chaque plaisir que la vie nous donne chaque jour !!

Et  ce sera un prochain article « Savourez les petits plaisirs de la Vie »

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *